Et si on parlait de l’eau, source de vie! Water, let’s talk about it

Coucou tous. Mieux vaut tard que jamais! dit le dicton. En fait, J’ai eu envie d’écrire le jour de la journée mondiale de l’eau. Mais mon inspiration m’a pas permis de finir. Et du coup, j’ai pas pu publier assez tôt. J’espère que cet article sera bénéfique pour vous.

Pour commencer, partons de la définition simple de l’eau. L’eau est un corps chimique de formule chimique H2O (oxygène et hydrogène +2). Elle est essentielle pour tous les organismes vivants, car un constituant biologique important. En première année du premier cycle au Lycée, je me souviens bien, mon professeur de science disait que l’on peut retrouver l’eau sous trois formes : liquide, solide, gazeuse (c’est la vapeur présente dans l’atmosphère).

h2o.png
PHOTO DR

L’agriculture est le premier secteur de consommation d’eau, notamment pour l’irrigation. Les animaux aussi mais bien plus, l’homme. Selon la science, l’être humain doit boire au moins 1 Litre d’eau par jour pour s’hydrater et maintenir son corps en bon équilibre. Cependant, un problème persiste dans le monde, particulièrement en Afrique.

eau-israel.jpg
PHOTO DR

L’ancien ministre ivoirien Daniel Kablan Duncan a souligné à l’ouverture d’une rencontre panafricaine sur l’eau et l’assainissement que « environ 400 millions de personnes sont privées d’accès à l’eau potable en Afrique » (Cf AFP).

Selon lui, la conséquence d’une telle situation est que « plus de 70 % des lits d’hôpitaux en Afrique sont occupés par des personnes souffrant de maladies évitables, liées à la qualité de l’eau et de l’assainissement». « Quatre cent cinquante millions d’enfants en Afrique, seraient menacés de malnutrition dans les quinze prochaines années et 2,6 millions en mourraient chaque année selon un rapport publié en 2012 par l’ONG Save the Children, dirigé par la première dame de Côte d’Ivoire, Mme Dominique Ouattara.

boy-pakistan.jpg
PHOTO DR

Eau « potable », source de vie. Je précise « potable » car une eau non potable, sale, engendre de multiples maladies pour tous ceux qui la consomment. « La mauvaise répartition de l’eau et les problèmes d’infrastructures empêchent l’accès à cette ressource, pourtant présente en quantité suffisante en Afrique, qui dispose de 5400 milliards de mètres cubes d’eau dans ses nappes phréatiques », a expliqué Sylvain Usher, secrétaire général de l’Association africaine de l’eau (AAE).

En Côte d’Ivoire, le ministère des Infrastructures économiques a réalisé depuis 2011, de nombreux travaux qui ont permis d’accroître à environ deux cent dix mille mètre cube, la capacité de production de la ville d’Abidjan.

En 2015, le rapport sur le progrès en matière d’assainissement et d’alimentation de l’OMS, relevait que la population sans accès à l’assainissement vivait en Afrique subsaharienne (Somalie, Tanzanie, Tchad, Niger…), en Asie (Chine, Japon, Corée du sud…), Amérique latine (Chili, Argentine…) et dans les caraïbes (Panama, Costa Rica…).

Ce combat pourra-t-il être gagné? L’enfant assoiffé vivant dans le désert pourra-t-il un jour avoir de l’eau en abondance ?

Ainsi, pour rappeler au monde que des personnes meurent par manque d’eau potable, le 22 mars de chaque année, est une journée dédiée uniquement à l’eau. Cette année, l’accent a été mis sur la transformation des eaux usées en eau potables. Vous pouvez retrouver mon article sur « Utiliser les excréments humains pour en faire du carburant ou encore utiliser l’eau des toilettes pour une bonne santé, sur lci.fr. Traiter les eaux usées pour réduire la pollution et prévenir les maladies. « En Europe, 71 % des eaux usées municipales et industrielles générées sont traitées.

washlet-jet-eau-toilettes-japonaises.jpg
PHOTO DR

C’est vraiment flippant. Je me demande comment font-ils pour boire cette eau ? Mais lorsqu’on a besoin d’eau, on ne pense plus à la provenance.

Comme le dit un proverbe Dida (ethnie du groupe Krou en Côte d’Ivoire, dont je suis locutrice moyenne) : « Lorsque tu as soif, ne regarde pas le fond du verre que tu bois. Sinon tu risques de mourir de soif » En effet dans les temps anciens, il n’y avait presque pas d’eau potable, de ce fait, si les hommes devaient regarder le fond du verre pour boire, personne ne boirait l’eau et tous allaient mourir…

Eau source de vie. Voici quelques chiffres marquants.

  • 2,6 milliards de personnes ont eu accès à des sources améliorées d’eau potable depuis 1990, mais 663 millions de personnes en sont encore privées

  • Au moins 1,8 milliard de personnes dans le monde utilisent une source d’eau potable qui est contaminée par des matières fécales

  • Entre 1990 et 2015, la proportion de la population mondiale utilisant une source d’eau potable améliorée a augmenté de 76% à 91%

  • 2,4 milliards de personnes manquent d’installations sanitaires de base, tels que des toilettes ou de latrines

  • Chaque jour, 1 000 enfants meurent de maladies faciles à prévenir en améliorant les conditions d’assainissement et d’hygiène

  • L’hydroélectricité est la source d’énergie renouvelable la plus importante et la plus utilisée. Depuis 2011, elle représentait 16% de la production totale d’électricité dans le monde

Pendant qu’on y est, un tout petit additif sur l’eau et électricité

L’eau est utilisée en grande quantité pour produire de l’électricité grâce aux barrages. Elle sert aussi à refroidir certains équipements techniques des centrales thermiques (classiques et nucléaires).

Pour ce qui est des précautions à prendre, évitez de toucher le courant tout en étant trempé. L’eau peut certes servir de moyens de production d’électricité, cependant il peut nous conduire à la mort. Vous pouvez vous faire électrocuter !!! Attention !

300px-Fresh_water_fountain.jpg

Christelle Assam’

Source