Let’s go to the 2nd edition of the MIJCA !

Prise avec Lumia Selfie
Prise avec Lumia Selfie

Coucou!! Vous vous souvenez de cette image les amis ?. Le Marché International Jeunes Créations d’Abidjan (MIJCA) revient!!! L’année dernière, j’y étais, et c’était fabuleux. Ici les articles 2016 . Cette année, le lancement aura lieu le 6 avril 2017 au Goethe-Institut, à 18h00 avec des spectacles de théâtre et de danse contemporaine. Invitée de la soirée : Estelle Foli du Togo.

  • Hey friend!!! Do you remembered this picture? Yeahh! The International Festival of Abidjan’s New Young Creations come back!!! Last year, I was there and it was fabulous. You can find the article here. This here, the ceremony will be open on April, 6th in Goethe Institute place with some theater and contemporain danses. Guest : Estelle Foli from Togo.

16715908_337391713322518_5909133890951115330_o.jpg

Pour cette 2e édition, vingt jeunes artistes ont été retenus pour la formation en théâtre et en danse qui a débuté depuis le 27 mars.  Dix comédiens et dix pour des ateliers en jeu d’acteurs et en danse Afro contemporain respectivement animé par Vagba Obou, metteur en scène, dramaturge, Directeur de l’Ecole Nationale de Théâtre et de Danse et Florent Nikiema, artiste chorégraphe, Enseignant à l’école de Danse Irène Tassembedo de Ouagadougou (Burkina Faso) . Des artistes de la Tunisie, du Togo, du Bénin et du Burkina Faso ont pris part à cet événement.

  • For this second edition, 21 artist had been retained for training in theater and danse which started since March, 27th. Mr Vagba Obou and Florent Nikiema are trainers. Artists from Tunisia, Togo, Benin and Burkina Faso took part of that event.
17523603_1666743263635235_2812150059312850515_n
PHOTO DR

Le Marché International Jeunes Créations d’Abidjan (MIJCA) est une plateforme artistique consacrée aux jeunes artistes Africains âgés de 18 et 35 ans. L’un des objectif premier du MIJCA est de créer un circuit de promotion et de diffusion des œuvres des jeunes artistes, dans les domaines des Arts vivants. 

  • The International Festival of Abidjan’s New Young Creations is an artistic platform for young africans artists from 18 to 30 years old. One of purposes of that event is to help these young artists to promote their creations. Show to other people what the can do and be familiar with another artist.

Rendez-vous donc le 06 avril au Goethe Institute (Cocody Mermoz) pour le lancement!

  • See you on April, 06th / Goethe Institute (Cocody Mermoz)                                                                                                                                                                                                   Christelle Assam’
Publicités

KAP SAX ET LE JAZZ

 

 

C’est à 10h30 que nous avons rencontré Kap’Sax, l’artiste saxophoniste à l’INSAAC l’Institut national supérieur des arts et de l’action culturelle qui a bien voulu nous recevoir dans son bureau. Mais pour moins de distraction nous nous sommes installés dans une gallérie.

kap blog

 

Journaliste : Bonjour Kap Sax, parle-nous un peu de toi

Kap Sax : Bonjour, à l’état civil c’est Kapet Takouo Christian du sud-ouest de la CI, kroumen, professeur de musique à l’INSAAC, professeur de spécialité de saxophone au conservatoire et de formation musicale. Mon nom d’artiste KAP SAX qui est la fusion de mon nom Kapet et de l’instrument que je pratique le saxophone donc Kap Sax.

Journaliste : Célibataire ?

Kap Sax : Marié, Père d’un enfant joyeux ! (Rire)

Journaliste : Dis-nous maintenant qui est Kap Sax maintenant qu’on connait Kapet Christian

Kap Sax : Kap Sax est un artiste on pourrait dire décalé, par pour rejoindre le coupé décalé, mais un artiste qui essaye tant bien que mal de s’insérer dans l’afro jazz en faisant la promotion des rythmiques africaines avec la fusion des instruments européens dont le saxophone.

Journaliste : Alors Kap Sax pourquoi le saxophone.

Kap Sax : Ça c’est une belle histoire que je raconte à mes étudiants, Kap Sax n’a pas commencé le saxo par amour

Journaliste : On peut dire par contrainte ?

Kap Sax : Pas par contrainte ! Mais j’ai joué beaucoup d’instrument et en 2002 nous nous sommes retrouvés à Abidjan avec la famille étant en terminal. Et on a commencé à faire des gombos (mot utilisé en Côte d’Ivoire pour faire allusion à de petits jobs pour subvenir aux petits besoins) avec des artistes, Constance, Konty Dj (vous voyez pourquoi je dis que je suis décalé parce que je suis tant avec les religieux qu’avec les autres artistes). Et c’est pendant ces tournées j’ai rencontré un saxophoniste dont je préfère taire le nom.

Journaliste : Ce n’est pas mauvais si on a le nom

Kap Sax : Ah non non, c’est mauvais. Vous allez comprendre pourquoi. Et donc j’attendais que cet homme me fasse ressentir des choses mais rien. Il ne m’a pas convaincu. Et lorsque j’ai été apte à rentrer à l’INSAAC j’ai choisi le saxo. Et là, ça n’a vraiment pas été facile…

_DSC0015

 

Suivez la suite de l’interview ici

Présentatrice / Réalisatrice : Christelle Assam’

 

BELLE EXPERIENCE AU MARCHE JEUNES CRÉATIONS D’ABIDJAN

Avec une journée bien remplie, mon corps réclamait du repos. Mais pas question de rater la cérémonie d’ouverture du Mijca Dumanle, le marché international jeunes créations d’Abidjan. Très vite, je me suis rendue sur les lieux, c’est-à-dire à l’INSAAC. En partance maintenant pour l’allocodrome de Cocody (situé à quelques mètres) pour la parade, j’entendis des bruits.

Prise avec Lumia Selfie
Prise avec Lumia Selfie

Et là, je vis des masques, des danseuses et danseurs, une foule d’élèves et étudiants et une fanfare. Très tôt, je me suis fondu dans la masse. Mais bien avant, j’ai tenu à prendre des #selfies avec ces hommes mobiles, plein de kaolin recouvrant leur corps.

MIJCA

C’est avec joie que j’ai assisté à la cérémonie d’ouverture. Des danses, tambours, voix et des cris.

Prise avec Lumia Selfie
Prise avec Lumia Selfie

 

Peu après ce spectacle, j’ai enfin rencontré Souleymanne Sow, le promoteur de ce marché. Avec lui, on a échangé sur les objectifs de ce marché et bien sûr, sur ses projets en tant que acteur.

Ne vous en faites pas, Vous trouverez ici une interview avec Souleymanne Sow et Marléne Douty, un participant venu du Togo.

 

mijca

 

Pour sa 1e édition, on peut dire qu’il est bien venu ce marché (Mijca Dumanle), car il permettra aux jeunes talents de s’exprimer et de vivre leur passion.

Christelle Assam’