Pensée au coucher du soleil : Sa mère me pousse à le haïr…

Aujourd’hui, je crois que j’ai été la pire amie sur cette terre des hommes. Je crois que j’ai versé de l’eau bouillie à 90 degré sur le corps d’un nouveau-né ou encore du sel sur un verre de terre.…

Source : Pensée au coucher du soleil : Sa mère me pousse à le haïr…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s