Pensée au coucher du soleil : Loi de l’amour — La tentation d’écrire

L’amour se fout des raisons de son existence. L’amour est un sentiment totalitaire : il n’accepte aucune contradiction, contestation ou controverse. Il vous demande de vous plier à sa loi, de remiser vos facultés intellectuelles derrière des images aux couleurs pastel. Il exige votre servitude et vous promet, en retour, le bonheur de l’irresponsabilité. Thierry Cohen

via Loi de l’amour — La tentation d’écrire

11221436_1713920028822598_3634875791803620420_o
DEBORA_ZAHIBO

L’amour ne se dit pas est-il beau ou a-t-elle du charme? L’amour ne se dit pas, va-t-elle plaire à ma mère ou a-t-il les mêmes attitudes que mon père? L’amour se fout de tout ce que nos pensées peuvent penser. L’amour ne demande pas notre avis, il s’installe et c’est tout. A nous de le suivre ou de lui résister si on peut…

Christelle Assam’

Publicités

Une réflexion sur “Pensée au coucher du soleil : Loi de l’amour — La tentation d’écrire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s