PENSÉE AU COUCHER DU SOLEIL : REMUER CIEL ET TERRE…

Il était presque 06 heure ce jeudi, je me suis levé de mon lit avec du punch et de la joie au cœur. Je voyais la vie si belle que j’avais envie de partager ma joie avec la femme de ma vie, de mon cœur. J’avais envie de lui dire combien de fois elle était et elle est si belle, combien de fois sa voix était pour moi, si indispensable, et combien mon corps avait besoin de son manteau surchauffé ( son corps ). Le matin semblait différent des autres et j’avais constaté que même les oiseaux avait changé le rythme de leur musique. Il ont pour habitude de faire « dig dag dig « mais ce jour là, c’était tout simplement « la la la ».

Pensee d'espoir..

Comme la musique de ce fameux artiste Sax Kap avec le son de son saxophone qui transperce l’âme. Ah jour magique…Bref, revenons à ma joie. Je me suis levé et qu’est ce que j’allais faire pour la rendre heureuse? J’ai pensé que l’inviter serait mieux. Mais après j’ai opté pour un message d’amour, puis j’ai changé d’avis. J’allais lui offrir les chocolat qu’elle aime tant avec un collier. Mais en route pour sa maison, j’ai encore changé d’avis. Mais lorsque je suis arrivé, elle était là, me regardais avec un air pas accueillant et là, ma joie à commencé à faiblir. Je me suis demandé pourquoi. Je regardais son beau visage, il n’exprimait pas ce que moi j’avais dans le cœur. Encore moins le fond marron de ses yeux. C’était un regard qui ne me rejetais pas mais qui me disait  » comment faire pour l’aimer comme il m’aime ». Je lisais dans ses yeux comme je pouvais lire la phrase  » Myriam va à l’école ». Pourquoi cette phrase? Moi même je me suis posé la question. J’étais là, avec ma joie éteinte, et ses yeux qui me parlaient. Plein de souffrance et de pitié…

Dois-je attendre qu’elle me donne un grand amour ou est ce que je dois me contenter de celui-ci. Grande question. Mais honnêtement, ce qui m’a donné la force de ne pas renoncer, c’était que d’abord elle m’aimait, même si ce n’était pas assez et de deux, elle n’aimait pas quelqu’un d’autre donc, je devais remuer ciel et terre pour que son cœur soit tout à moi. Je pouvais me lancer.

C’était décidé, j’allais le faire. Elle était unique celle là. Pas comme les autres en tout cas, même si elle avait de petits « bobos » Elle n’allait pas m’échapper. Et puis de toute les façons, quand on aime, rien ne peut nous arrêter.

Si je ne suis pas dans ton cœur, je peux y entrer. Du moment ou personne ne l’occupe. Soyons fort et battant car je pense bien que « la meilleur et la belle femme appartient à celui qui ne lâche pas prise, qui fonce même quand le danger semble être présent.

Christelle Assam’

Publicités

2 réflexions sur “PENSÉE AU COUCHER DU SOLEIL : REMUER CIEL ET TERRE…

  1. Admin 19 octobre 2015 / 16 04 02 100210

    Tout est possible. Il y’a des hommes qui sont capables d’attendre des années. Je les respectent ces hommes! Je vous tire mon Chapeau!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s